Du 20 juin au 19 juillet « Haïku d’été »

Un moment de créativité et poésie chaque jour pour profiter pleinement de l’été !

Inscription, écrivez-moi : [email protected]

Vive l’été ! Chaque jour un exercice créatif stimulant pour écrire un haïku, en accord avec le moment présent. Un moment de création quotidien pour profiter de la saison de l’été tout en se plongeant dans cette tradition poétique du Japon.

Depuis plusieurs années je voyage au Japon et j’écris chaque jour des haïku. J’aimerais vous faire partager les bienfaits de cette pratique quotidienne et vous guider à travers différents exercices pour stimuler l’écriture et la créativité avec ce type de poème. 

Vous gouterez le plaisir de prendre un moment pour vous, tous les jours, à l’heure qui vous convient, avec des consignes créatives et ressourçantes. Vous pourrez aussi connaitre plus profondément la poésie et la tradition Japonaise.

Chaque jour, vous recevrez un mail avec la consigne créative. Vous aurez besoin de 30 minutes de temps, un petit carnet (ou un grand) pour écrire vos haïku, quelques stylos, crayons, feutres, pastels, ou votre matériel créatif préféré.

Prix : 120 CHF Pour 30 jours de création. Gratuit pour qui a déjà suivit « haïku d’été » l’année dernière.

Inscription, écrivez-moi : [email protected]

Modalité de paiement :
Coralie Cristalli
Chemin des Vergers 1
1804, Corsier-sur-Vevey
Compte : 10-729033-1
IBAN : CH68 0900 0000 1072 9033 1
BIC : POFICHBEXX

ou TWINT (Tel : 076 674 31 12)

Pour un paiement en Euro :

Coralie Cristalli
IBAN : DE57100110012626518616
BIC : NTSBDEB1XXX

 

Témoignages

Ouvrir chaque matin sa « boîte aux lettres » pour lire le message de Coralie. Retrouver ses jets d’encre et de mots : son haïku du jour ! Découvrir le haïku d’un maître, un haïjin du XVIIe ou une contemporaine, c’est selon. En apprendre un peu sur sa vie, un peu sur la culture japonaise. Repérer le Kigo, le mot clé du jour, ce tremplin pour sa propre production. Le mettre dans son sac à dos – peut-être qu’on ne l’utilisera pas, mais il est là. En se promenant ou en travaillant, suivre peu ou prou les consignes. Sortir ses crayons et ses couleurs, si l’on aime dessiner. Regarder les choses comme si on les voyait pour la première fois. Écrire ce qui vient, sans fioritures. Donner à voir, mais aussi à entendre. Donner à sentir et aussi à toucher. Et puis élaguer. En trois petites lignes, conserver l’essentiel. Prendre sa plus belle plume pour accrocher son haïku à la page d’un joli carnet. Et puis, de temps en temps, en faire une carte postale pour ceux qu’on aime… Madeline D

Merci à Coralie pour cette jolie initiative qui m’a permis de me reconnecter à deux activités que je ne prenais plus le temps de faire : le dessin/peinture et l’écriture. Merci aussi pour ce partage de l’art simple et vrai qu’est le haïku qui permet de revenir à l’essentiel, surtout en cette période!! Atelier de première nécessité à tester de toute urgence ! Mélanie C.

Exemple de fiches :